Accueil > Insolite, Réseaux sociaux > Photo volée : un des risques du web 2.0

Photo volée : un des risques du web 2.0

Danielle Smith, an American mom, is blogging on « Extraordinarymommy.com ». However, in May 2009, she discovered that her family picture had been stolen by a Czech shopkeeper from her blog, for his own shop advertising. It is thanks to a Czech friend on Facebook she discovered the thievery. Have a look! Click on this link.

Nous voudrions vous faire partager cette anecdote étonnante que nous avons découverte sur cyberpresse .ca le jeudi 3 septembre 2009. C’est une histoire qui donne un excellent exemple des éventuels dangers des réseaux sociaux mais également des avantages inattendus qu’ils apportent.

Une bloggeuse américaine, Danielle Smith, anime un blog intitulé « Extraordinarymommy.com » consacré à la maternité. C’est avec stupeur, qu’en mai 2009, elle découvre  qu’une photo de famille personnelle qu’elle avait posté sur son blog a été utilisée comme publicité sur la façade d’un magasin d’alimentation en République Tchèque.img_1053-300x200

czech2jpeg

La question est : Comment a-t-elle fait pour le découvrir ? Et bien c’est grâce à Facebook ou plus précisément grâce à un ami d’un collègue vivant à Prague. En effet, elle avait repris contact avec celui-ci depuis peu sur le réseau social et c’est via Facebook qu’il lui a envoyé des photos du commerce utilisant sa photo.

«L’Associated Press s’est emparée de l’affaire et a appelé le marchand. Il a entrepris des démarches pour fabriquer une nouvelle publicité. Au total, notre photo aura été là six semaines», explique Danielle Smith en entrevue à La Presse.

Paradoxalement, c’est le site de réseau social Facebook qui a permit de mettre rapidement fin à l’histoire mais c’est également via Internet que le marchand a pu télécharger la photo de famille et l’utiliser pour sa propre publicité.

L’erreur de Mme Smith a été de laisser une photo en très haute résolution sur son blog. Depuis, elle n’a pas cessé d’afficher des photos personnelles sur les réseaux sociaux mais elle s’assure désormais que cela soit en très faible résolution.

Les utilisateurs doivent donc être très vigilants quant à la protection de leur vie privée car ils sont, la plupart du temps, peu ou pas avertis des dangers que représentent les médias sociaux en termes de confidentialité (cf. notre article « Un bon point pour Facebook qui se plie aux normes canadiennes »).

Avant d’avoir  pour victime Danielle Smith, les sites tels que Flickr et Youtube ont causé le malheur des photojournalistes et de l’industrie de la photographie en général qui ont du s’adapter à l’arrivée de ces réseaux. Daniel Gervais, professeur de Droit nous explique que leurs «  photos valent maintenant 1% de ce qu’elles valaient avant l’internet. Maintenant, même des professionnels vont chercher des photos sur Flickr »

D’autres plagiats ont été découverts grâce à Internet, notamment des copies d’œuvres d’art canadiennes en Chine. Le web pourrait devenir un outil de contrôle international des droits d’auteurs.

Merci à Marie-Claude Girard pour cette information.

Source : cyberpresse.ca

Publicités
Catégories :Insolite, Réseaux sociaux
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :