Accueil > Culture web, Google > Google Chrome OS: la guerre contre Microsoft?

Google Chrome OS: la guerre contre Microsoft?

A parcourir le web aujourd’hui, Microsoft n’a qu’à bien se tenir. En effet, Google nous l’a déjà annoncé : la sortie d’un système d’exploitation maison, appelé Chrome OS. Ce système provient d’une distribution Linux largement modifiée, axée sur les performances et complètement tournée vers le web. En clair, le navigateur devient le système d’exploitation. La concurrence de Windows 7 est prévue pour la fin de l’année 2010.

L’objectif affiché de la compagnie est clairement de combler les lacunes des systèmes d’exploitation actuels. La cible de cette innovation produit : les utilisateurs notebook dont la principale utilisation reste la navigation sur le web.

Mais quelles peuvent être les stratégies mises en place par Google pour concurrencer Microsoft ?

Voici quelques descriptions de ce futur système d’exploitation dont les 3 principaux critères reposent sur la rapidité, la simplicité et la sécurité (voir également le blog officiel de Google) :

What is Google Chrome OS ?

La rapidité

Un des objectifs affichés par la compagnie : la mise en marche du système d’exploitation se fera en quelques secondes. En effet, l’utilisateur pourra utiliser sa machine après 7 secondes (en moyenne).

La simplicité

Contrairement aux systèmes classiques, il n’y aura plus besoin de configuration. En effet, Google a annoncé que le nouveau système ne sera basé que sur du matériel approuvé avec une sélection de constructeurs partenaires (Acer, Adobe, ASUS, Freescale, Hewlett-Packard, Intel, Lenovo, Qualcomm, Texas Instruments et Toshiba). Finie également la gestion des mises à jour, Chrome OS le fera de façon transparente. Les logiciels, quant à eux, seront actualisés en ligne, hébergés sur des serveurs et non sur la machine.

L’évolution de la simplicité

La sécurité

Les données seront stockées sur le web et les communications seront cryptées. De ce fait, l’utilisateur sera plus protégé face aux attaques. Même si le cas se présentait, le système serait capable de se stopper et de restaurer la base de données pour que l’utilisateur ne la perde pas. Ainsi, explique Matt Papakipos, principal ingénieur de Google, si quelqu’un perd son netbook, il lui suffira d’en acheter un autre, de se connecter et de retrouver en quelques secondes la totalité de ses données.

Un point en plus : la gratuité de ce futur système. Même si Microsoft pourrait tenir un certain temps, le fait que Google propose comme concurrent aux applications payantes de Microsoft des solutions open source fait que leur pénétration sur le marché risque d’être très forte, fragilisant de ce fait les revenus de Microsoft. De l’autre coté, attaquer la position dominante de Google dans le “Search Engine” sera beaucoup plus difficile pour Microsoft. Il faudra apporter une vraie valeur ajoutée pour que l’utilisateur change ses habitudes, ce qui sera très difficile face à un Google qui ne cesse d’innover avec son Lab.

A qui la balle?

Sources : WordPress, Youtube, Techcrunch, Googleblog

Publicités
Catégories :Culture web, Google
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :