Accueil > Culture web, Flash News, Google > Le bras de fer entre Google et la Chine : quand web et politique s’entremêlent…

Le bras de fer entre Google et la Chine : quand web et politique s’entremêlent…

Several Chinese citizens placed flowers at the Google Logo outside of the company’s Beijing office Wednesday. Google may shut down its business operations in China and close the search engine it started four years ago, wrote David Drummond, Google`s chief legal officer, in a statement. But can Google afford to quit China? Find out more about it, here and clik here to discover Tech Crunch’s article.

Mi- décembre, Google a détecté des cybers attaques très ciblées et très sophistiquées visant des comptes Gmail de militants chinois des Droits de l’Homme.  Cependant, l’attaque n’aurait pas aboutie puisque les hackers auraient seulement réussi à accéder à deux comptes. De plus,  leur activité s’est limitée aux informations de comptes (telles que leur  date de création) et à la lecture des objets des messages plutôt que la consultation du corps des messages.

C’est à la suite de ces événements que Google menace de quitter la Chine. Celui-ci refuse de continuer à censurer ses résultats de recherche et est révolté par ces cybers attaques visant à nuire aux défenseurs des Droits de l’Homme. Depuis le 13.01.2010, google.cn semble avoir abandonné toute forme de censure. Le gouvernement chinois semble donc être dans l’obligation de considérer une solution permettant de surveiller l’internet tout en conservant un flux d’information libre, préconise le Global Times.

Il est vrai que dans cette affaire, les deux protagonistes sortiraient perdants d’une retraite de Google. D’un coté, cela représente une perte stratégique pour le moteur de recherche car la Chine possède le plus grand nombre d’internautes au monde (avec 360 millions d’utilisateurs). D’un autre, cela sera un échec pour la Chine et une perte pour sa culture web si le pays le plus peuplé au monde n’arrive pas à héberger le premier moteur de recherches mondial.

The Global Times estime que « dans une société en transition comme la Chine, la censure peut être justifiée » au nom de la stabilité sociale mais enjoint le gouvernement de savoir « quand et où mettre les points de contrôle sur l’autoroute » de l’information.

Un article de Tech Crunch remet néanmoins en cause la sincérité de Google. Celui-ci déclare que Google perdrait de l’argent en Chine et profiterait donc de ces attaques pour quitter le territoire chinois. Il ajoute que la censure de Google lui avait permis de connaître plus de succès que n’importe quelle compagnie de la Silicone Valley en Chine mais puisqu’il n’est pas et ne sera jamais le leader Search de ce pays, il préfère se retirer en donnant pour raison le refus de continuer à censurer le web. N’oublions pas que Google avait été vivement critiqué en 2006 quand il accepta cette censure pour percer le marché chinois. Le but de Google serait donc purement stratégique et non éthique, sous entendant que le respect des Droits de l’Homme n’avait qu’un maigre poids dans sa prise de décision.  Tout ceci reste bien évidemment à confirmer.

La question est donc: « Business » or « don’t be evil »?

Le 13 janvier 2010, cette affaire a pris une tournure politique puisque la secrétaire d’État, Hillary Clinton, a qualifié l’enjeu de «sérieux» et qui «soulève des questions importantes». «Nous avons été informés de la situation par Google. Nous attendons des explications de la part du gouvernement chinois», a signalé Mme Clinton dans un communiqué.

Les trois plus gros sites au monde, Google, Facebook et YouTube, étant traditionnellement bloqués ou filtrés en Chine, nous pouvons espérer que cette initiative de Google mènera peut être a une reconsidération de la censure du web.

Sources : lemonde.fr ; lapresseaffaires.cyberpresse.ca ; zdnet.fr ; index-net.org ; the nextweb.com ; techcrunch.com

Publicités
Catégories :Culture web, Flash News, Google
  1. 22 mars 2010 à 2:04

    J’aime beaucoup ce post, je reviendrais !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :